Logo Innovation Review

Mon compte

Se connecter

www.innovationreview.eu

Innover pour s’adapter

[Article du 22/01/2015]

La multiplication des commandes en ligne, des canaux de distribution par lesquels elles transitent et la réactivité toujours plus forte des échanges remettent en cause les pratiques traditionnelles de la gestion logistique et de la manutention. Des approches innovantes s’imposent pour rendre les indicateurs économiques plus performants.

Innover pour s’adapter

Innover pour s’adapter

Le e-commerce et le m-commerce font basculer la gestion logistique dans une nouvelle ère. « Aujourd’hui, les clients attendent de commander quand ils veulent, de recevoir leurs colis quand ils veulent, le plus près possible de chez eux. L’accroissement des exigences provoque de vrais casse-têtes pour les entreprises et explique leurs difficultés », analyse Bertrand Godde, associé fondateur de Chrymelie, cabinet de conseil en supply chain management. En plus des délais de traitement toujours plus courts, les marchandises se caractérisent par une grande hétérogénéité et des volumes très variables, ajoutant une autre couche de contraintes à prendre en compte. « La saisonnalité représente un énième écueil, surtout pour les petites entreprises. De manière générale, on remarque que l’organisation des flux logistiques et financiers associés est parfois négligée, ce qui peut occasionner des délais de traitement allant jusqu’à 30 à 40 jours. Une étude managériale personnalisée avec des solutions innovantes adéquates s’avère alors indispensables », poursuit Bertrand Godde.

Pour aider les entreprises à déployer des réponses adaptées à cette nouvelle donne, la société de services logistiques Scallog propose une nouvelle gamme de robots mobiles conçus pour gagner en productivité. Ils ont notamment pour fonction de soulever et transporter des étagères de stockage aux points souhaités, de chercher les armoires de stockage pour les commandes à préparer. « Traditionnellement, les opérateurs parcourent jusqu’à 15 kilomètres par jour. Plutôt que de déplacer ces derniers, nous proposons ainsi de déplacer les stocks. Il s’agit d’une innovation de rupture, facile à installer dans les entrepôts », explique Olivier Rochet, fondateur de Scallog. La flotte de robots mobiles peut être plus ou moins grande selon les entreprises et les pics d’activité auxquels elles sont confrontées. Outre la meilleure productivité de l’opérateur, on obtient également une diminution de la pénibilité des tâches.

L’entreprise dispose de clients très variés et de renom comme le groupe Loréal dont les activités de e-commerce ne cessent de se développer, avec des colis de plus en plus hétérogène (cosmétiques, textiles…). « Par le passé, les sociétés étaient livrées à la semaine ou au mois par de grandes palettes de produits. Aujourd’hui, elles ont affaire à de nombreuses petites commandes comprenant de 1 à 10 produits différents, très régulières. Les livraisons se font à la journée car les entreprises ont besoin d’avoir le moins de stocks possible », constate Olivier Rochet. Les robots mobiles s’intègrent dans une solution complète d’automatisation pour plateformes de distribution. Celle-ci comprend un simulateur permettant de dimensionner les projets pour estimer le nombre d’étagères, de robots et la surface nécessaires. A noter que ces équipements innovants sont dotés d’une autonomie de 7 heures sans interruption. Ils peuvent être chargés de façon autonome sur des bornes dédiées. Un robot peut supporter une charge de 600 kilogrammes. Sa vitesse moyenne est de 1 mètre par seconde. L’offre de Scallog est d’autant plus intéressante qu’elle est synonyme de retour sur investissement sur 2 à 3 ans. Bon nombre d’entreprises cherchent des solutions rentables au bout de 4 à 5 ans au maximum.

Une réponse matérielle et logicielle

La société Savoye, autre spécialiste des solutions logistiques appartenant au groupe Legris Industries, a récemment élaboré une ligne de convoyeurs baptisée Intelis. Ces derniers sont à 100 % électriques et totalement modulaires. Ils se raccordent sur site, sans configuration préalable, selon le principe simple du Plug and Play. Cette gamme est prévue pour la manutention de charges légères allant jusqu’à 32 kilogrammes. Aucun pilotage centralisé n’est nécessaire. Chaque élément est doté d’une carte électronique individuelle qui permet d’adapter son comportement en fonction de son propre paramétrage. L’élément s’adapte au flux à convoyer et au volume d’activité. Il s’agit de « la colonne vertébrale de toute installation automatisée », indique l’entreprise.

Sur le plan logiciel, a-SIS, autre société du groupe Legris Industries, apporte également des réponses adaptées aux enjeux actuels. La nouvelle solution LM Order Manager offre une modélisation complète des réseaux logistiques qui tient compte des différents canaux de distribution et plateformes logistiques. Il s’agit d’un progiciel qui peut prendre des décisions de manière autonome grâce à un gestionnaire de règles préalablement enregistrées. LM Order Manager élabore lui-même les ordres de préparation de commandes à effectuer par sites à l’aide d’un moteur d’affectation automatisé qui prend en compte la proximité géographique avec le client, la disponibilité des marchandises, le canal de distribution, les ressources disponibles, ou encore les délais de transport.

Exergue : « Traditionnellement, les opérateurs parcourent jusqu’à 15 kilomètres par jour. Plutôt que de déplacer ces derniers, nous proposons ainsi de déplacer les stocks. »

Exergue : La nouvelle solution LM Order Manager offre une modélisation complète des réseaux logistiques qui tient compte des différents canaux de distribution et plateformes logistiques.

Mathieu Neu

Mentions légales - Réalisation : 3W Media