Logo Innovation Review

Mon compte

Se connecter

Juin 2018

L’Alliance Industrie du futur labellise quatre nouvelles Vitrines « Industrie du futur »

[Article du 18/06/2018]

Quatre nouvelles entreprises ont reçu le label « Vitrine industrie du futur » à l’issue du conseil d’administration de l’Alliance industrie du futur (AIF) du 12 juin, parmi lesquelles le spécialiste de l’usinage industriel ABCM, la filiale Air Liquide France Industrie, le site Alstom de Valenciennes et Bretagne Ateliers, première entreprise industrielle adaptée.


Bretagne Ateliers a été labellisée pour son management adapté et responsable.

Elles sont désormais quarante-cinq à porter le label « Vitrine industrie du futur ». Quatre nouvelles entreprises ont été distinguées pour leur engagement dans la transformation de l’industrie via le numérique. Décerné par un comité de l’AIF sur approbation de son conseil d’administration, le label est attribué depuis 2013 aux entreprises majoritairement françaises dont le comportement est exemplaire dans la mise en œuvre de projets innovants pour l’organisation de leur production. Cette récompense permet à l’AIF de diffuser les bonnes pratiques auprès d’autres industriels, français ou internationaux.
ABCM a été récompensé pour l’autonomisation de son usine, et notamment par l’intégration de robots et de véhicules automatiques ; Alstom Valenciennes pour la digitalisation – numérisation et virtualisation – de son management de projets ; Air Liquide France Industrie avait une première fois reçu le label « Vitrine industrie du futur » pour son projet Connect. La filiale d’Air Liquide, spécialisée dans les gaz industriels, est aujourd’hui labellisée pour son programme Futur de transformation de l’expérience client. La société Bretagne Ateliers a quant à elle été distinguée pour son management adapté et responsable.

Les technologies numériques en première ligne
Ces entreprises labellisées ont intégré les nouvelles technologies numériques au sein de leur processus de production afin d’optimiser leur efficacité opérationnelle.
L’AIF a souligné la volonté d’Alstom de tendre vers l’usine du futur, notamment à travers la digitalisation de son site à Valenciennes, centre R&D du groupe. Les opérateurs ont désormais à faire à des processus d’information digitalisés (tablettes digitales sur les lignes de production, smartboard interactif facilitant le flux d’informations et permettant une collaboration à distance), des innovations comme les machines connectées sur l’ensemble de la chaîne de valeur et une virtualisation des étapes majeures de production telles que l’ingénierie, l’industrialisation et la maintenance.

Le projet Cristal de la société Bretagne Ateliers, mis en place depuis 1997, inverse la pyramide hiérarchique traditionnelle en responsabilisant son personnel de terrain et en lui faisant acquérir de nouvelles compétences, notamment via l’implantation de technologies de réalité augmentée dans le processus opérationnel et une formation qui y est dédiée. L’entreprise, qui réalise des prestations d’intégrateur ensemblier, présente un taux de service de 97,4 % avec un taux de conformité des pièces délivrées à presque 100 %.

Photo : © Bretagne Ateliers

Mentions légales - Réalisation : 3W Media