Logo Innovation Review

Mon compte

Se connecter

Décembre 2017 - Janvier 2018

Saint-Gobain innove dans la relation client

[Article du 22/12/2017]

Avec sa plateforme d’intermédiation Homly You, le groupe dirigé par Pierre-André de Chalendar veut devenir essentiel aux particuliers comme aux artisans engagés dans un chantier. La deuxième édition de son Business Challenge, ouvert aux étudiants comme au start-ups, qui s’est tenu à Station F jeudi dernier a permis au groupe de découvrir de nouveaux services pour améliorer notamment la valeur-ajoutée de sa plateforme.


Remise du premier prix start-up à Geniaxes pour selfAdom

Les fondateurs de la start-up Geniaxes ont eu beau confondre Leroy Merlin et Lapeyre lors de leur présentation, le jury du Business Challenge composé de membres du top management de Saint Gobain ne lui en aura pas tenu rigueur. La start-up créateur a remporté le premier prix Start-up du Business Challenge organisé par le groupe Saint Gobain à Station F, pour son application selfAdom. L’idée de Geniaxes est simple, proposer un diagnostique en ligne via un questionnaire d’une trentaine de minutes. L’objectif, identifier les dangers possibles d’un habitat et proposer des améliorations. Cette application s’adresse plus particulièrement aux personnes âgées. L’innovation a particulièrement intéressé le groupe alors que le marché des « seniors » est pour Saint Gobain un marché d’avenir.

 

 

 


Pitch des étudiants et de start-ups lors du Business Challenge de Saint Gobain organisé à Station F

Le concours Business Challenge, divisé entre un challenge étudiants et un challenge start-ups, a attiré près de 115 équipes d’étudiants, et 56 start-ups. Au final 5 équipes étudiantes et 5 start-ups ont concouru. Les innovations ont été récompensées en fonction de leur originalité, leur faisabilité, leur pertinence et leur qualité. Un thème est revenu régulièrement au fil des présentations, l’amélioration du suivi des travaux. En France, 80% des artisans et des ouvriers du bâtiment ont eu à faire à des mauvais payeurs. Du côté des particuliers, une personne sur deux n’est pas satisfaite des travaux qu’elle a fait réaliser dans son habitat.

 

 

 

 


Remise du 1er prix Etudians à l'équipe Pilteam par le pdg de Saint Gobain Pierre-André de Chalendar

Pour faciliter la question du paiement, l’équipe d’étudiants Pilteam de l’UTC a imaginé une plateforme de gestion des transactions lors d’un chantier, afin d’échelonner les paiements et de bloquer les transactions lorsqu’un problème survient. Elle a reçu le premier prix du concours dans la catégorie étudiant. Plusieurs projets se sont attaqués également au suivi des travaux. Ainsi une équipe d’étudiants a présenté une plateforme de suivi des chantiers entre les professionnels et le client. Les professionnels peuvent notamment communiquer sur l’état d’avancement des travaux via une messagerie et l’envoie de photos. Un onglet « imprévu » a même été pensé. Une idée proche a été développée par la start-up 90Tech, qui propose de mieux encadrer étape par étape les travaux avec une application de gestion des interventions.

 

 

 


La start-up Les Companions

D’autres projets s’adressaient directement aux professionnels. Le projet de l’équipe Mat’Together proposait de rendre gratuite l’utilisation de déchets et des matériaux invendus ou abimés des grandes enseignes du bricolage via la mise en réseau des professionnels et de ces enseignes. La start-up Les Companions a elle imaginé un robot-peintre programmable à partir d’une tablette. Fondée par un ingénieur roboticien, la start-up incubée à Mines-Douais propose un robot qui s’occupe des taches difficiles ou répétitives comme la peinture. Le cout-horaire du robot est inférieur à celui d’un peintre assure Antoine Rennuit, co-fondateur de la start-up.

L’innovation ouverte pour se rapprocher du client

Ce concours illustrait bien le virage stratégique du groupe. Il y a quelques années le groupe à amorcé un virage vers les particuliers, afin d’être présent le plus tôt possible dans le lancement d’un chantier. La plateforme Homly You, lancée en 2016, incarne désormais cette stratégie, en permettant à Saint Gobain de s’imposer comme un tiers de confiance entre les professionnels du bâtiment et les clients. L’objectif de Saint Gobain est de créer une communauté d’ouvriers de qualité. « Avec cette plateforme, nous voulons attirer l’élite des professionnels » souligne Fabrice Didier, directeur marketing de Saint-Gobain. En prime, Saint Gobain a voulu enrichir sa plateforme de nouvelles fonctionnalités, notamment pour se démarquer des nombreuses autres plateformes de mise en relation dans les métiers du bâtiment. Le Business Challenge s’inscrit dans cette stratégie. « C’est le rôle de plus en plus important du client final qui nous a amené à accélérer notre politique d’innovation ouverte » confirme Fabrice Didier. Si la stratégie est très récente, le groupe a déjà signé des partenariats avec des start-ups innovantes. Ainsi en début d’année Saint Gobain a pris une participation dans Mon Maitre Carré, une start-up de mise en relation d’architecte d’intérieur et de particulier. A partir de photos, les architectes d’intérieur proposent des pistes de rénovations. Le groupe reste pour l’instant évasif sur la part que représentent ces nouveaux services dans son activité, en comparaison de ses activités industrielle. « C’est conséquent, et ça croît » souligne seulement Fabrice Didier.

 

Florent Detroy

Mentions légales - Réalisation : 3W Media