Logo Innovation Review

Mon compte

Se connecter

Aout 2017

La Normandie s’expose au salon du Bourget

[Article du 01/09/2017]

Normandie AeroEspace (NAE), le cluster de l’aéronautique de la Région Normandie, va emmener 41 entreprises sur son pavillon au salon du Bourget. NAE va notamment mettre en avant pour cette 52e édition ses « pépites » les plus innovantes. Portrait de ces cinq pépites qui travaillent main dans la main avec les grands donneurs d’ordres de l’aéronautique.

VALLET

VALLET

Des maquettes pour faire progresser l’aviation civile
Spécialisée dans la mécanique pour l’industrie, la société euroise Vallet CMA développe aussi une activité de fabrication de maquettes pour l’aéronautique. L’entreprise est entrée à partir de 2015 dans la phase concrète de deux appels à projets qu’elle avait remportés en 2013 et en 2014 pour l’élaboration de deux maquettes innovantes dans le cadre du programme européen Clean Sky, et en partenariat avec Dassault Aviation. L’une, testée dans des conditions cryogéniques, a été à l’étude dans la soufflerie allemande ETW, à Cologne, l’autre a été testée à Modane, au sein de la soufflerie de l’Onera (Office national d’études et de recherches aérospatiales). L’entreprise présentera au salon du Bourget des réalisations des sociétés du groupe, ainsi qu’une maquette de soufflerie réalisée dans le cadre du programme européen CleanSky. Vallet CMA a été rachetée par le groupe GCA&CM, spécialiste de la mécanique, en particulier sur le secteur aéronautique, en juillet 2016.

 

Factem

Factem

Le casque anti-bruit
La société Factem, située sur une ancienne usine de Sagem Défense et Sécurité, a développé des casques audio adaptés aux environnements bruyants, en s’adressant spécifiquement au marché aéronautique. Son casque sans fil EF7 est notamment doté d’un micro à annulation de bruit, d’écouteurs à réduction de bruit et de son 3D. Depuis le succès de son lancement, l’an dernier, la société a séparé son service recherche et développement et explore de nouvelles applications. A côté de ses casques, Factem a ainsi développé depuis son dernier salon du Bourget un gamme de téléphones dits « autogénérateurs », qui ne consomment pas d’énergie. Cette performance est due au développement de transducteurs spéciaux. Ces appareils permettent de communiquer à plusieurs kilomètres de distance. Factem commercialise également des détecteurs industriels pour des environnements sévères, notamment grâce à la mise au point de détecteurs magnétiques ou électromécaniques. Factem s’adresse aux acteur du domaine ferroviaire, de l’industrie lourde et du transport fluvial.

 

Starnav

La navigation avec les étoiles
Entreprise créée en 2007 à Caen, Starnav est spécialiste de l’extraction de données géométriques à partir d’images. Elle a commencé par développer Rapace, un système innovant qui permet de régler des armes de tir sans avoir à passer par un tir réel préalable. Sélectionné par la Direction générale de l’armement via le dispositif Rapid (régime d’appui à l’innovation duale), l’innovation a été sélectionnée par l’Otan pour équiper les forces françaises. Starnav a depuis développé des systèmes de navigation astrale. Elle a notamment développé un système de visé stellaire qui permet de recaler les centrales inertielles des avions. La société a élargi les applications de ce système. « Nous utilisons tout ce qui est dans le ciel, le soleil, la lune ou encore les étoiles pour recaler les systèmes de navigation », explique le directeur de Starnav, Georges Lamy-Au-Rousseau. Ainsi, la société a mis au point le système MAPS en partenariat avec Safran, un système de mesure d’altitude et de positionnement stellaire qui utilise les données astrales nocturnes, mais aussi diurnes.

 

APN

APN

APN crée sa marque de plaquette

Le spécialiste de la conception, de la fabrication et de la maintenance d’outils coupants à haute précision s’est imposé comme un référent pour les fournisseur de rang 1 de l’aéronautique, jusqu’à participer à la construction du moteur LEAP de Safran. Avec son parc de 25 machines 5 axes, la société basée à Isneauville est également capable de répondre aux demandes d’autres secteurs, comme l’armement ou l’automobile. Aujourd’hui, APN, pour Affûtage Précision Normandie, a décidé de s’autonomiser en créant sa propre gamme de plaquettes. « D’ici à 2020, nous allons investir dans notre propre ligne de plaquette », explique Mathieu Viel. Actuellement pressé par un partenaire européen, APN va investir près de 2 millions sur son site pour s’équiper de ses premières presses. APN veut développer un produit capable de s’adapter à 80 % de besoins des clients. Sa gamme de plaquettes aura une meilleure acuité d’arête et utilisera une nouvelle nuance de matière carbure spéciale inconel-titane.

xMOD

La plateforme de co-simulation
La société D2T a développé xMOD, un logiciel d’application qui facilite la co-simulation en couplant différents outils de simulation. xMOD est capable d’intégrer un grand nombre d’environnements hétérogènes (par exemple Matlab-Simulink, LMS Imagin.lab AMESim, GT-Suite et Dymola), tout en optimisant la vitesse d’exécution. xMOD n’entend cependant pas remplacer les outils d’origine de simulation, mais permet leur coexistence. Dans le génie des systèmes complexes, en automobile ou en aéronautique, « chaque métier a souvent son propre outil de modélisation reposant sur un environnement propre », rappelle Raphaël Lorette, chef de projet simulation chez D2T. XMOD intègre l’ensemble de ces outils et permet de les simuler ensemble. Le logiciel est ainsi impliqué à chaque étape du cycle de développement, ce qui permet aux ingénieurs de simulation de démarrer les phases de vérification et validation tôt dans le cycle de conception.

Florent Detroy

Mentions légales - Réalisation : 3W Media