Logo Innovation Review

Mon compte

Se connecter

Innovation Review

News

[Article du 01/05/2017]

News

News

Innovation du mois

Le premier navire à hydrogène
Le navire Energy Observer veut être le premier navire propulsé à l’hydrogène et aux énergies renouvelables - dont 130 m2 de panneaux solaires et des systèmes éoliens développés par l’Icam de Nantes -, autonome en énergie et sans émission de gaz à effet de serre ni de particules fines. Mis à l’eau à Saint-Malo en avril, ce catamaran expérimental réalisera un tour du monde de six ans pour tester ces technologies en milieu extrême, et ainsi permettre leurs applications à grande échelle, maritimes et terrestres, mobiles et stationnaires. Pour assurer son autonomie énergétique, l’hydrogène ​produit à partir de l’électrolyse de l’eau de mer sera compressé et stocké, puis converti en électricité grâce à la pile à combustible. L’hydrogène, vecteur d’énergie, permet ainsi de pallier l’intermittence des énergies renouvelables. Air Liquide a annoncé en avril son partenariat avec le projet. Le projet Energy Observer, d’un coût de 5 millions d’euros, a été initié par le capitaine Victorien Erussard et l’explorateur Jérôme Delafosse.

 

FOCUS DU MOIS

La SNCF développe un train autonome
La SCNF a lancé avec Alstom et l’IRT SystemX le projet « Transport terrestre autonome en sécurité dans son environnement (TAS) ». Le projet, de vingt-quatre mois, consistera à délivrer une preuve de concept de l’automatisation des fonctions d’observation d’un conducteur et d’en faire une démonstration concrète. Ces fonctions automatisées consisteront notamment à savoir distinguer les panneaux de signalisation, repérer un piéton sur un quai, surveiller des anomalies sur un train en croisement ou repérer des objets sur les voies. Le projet TAS s’appuiera sur une combinaison de capteurs complémentaires (radars, lidar caméras...) et d’intelligence artificielle. Après une première phase de modelisation, des essais sur site seront réalisés entre Villeneuve-Saint-Georges et Montereau. Le projet s’appuiera notamment sur l’expertise scientifique de l’université technologique de Compiègne (UTC).

 

Partenariat

DCNS et l’Ensta ParisTech partenaires
Elisabeth Crépon, directrice de l’Ensta (Ecole nationale supérieure de techniques avancées) ParisTech, et Olivier de la Bourdonnaye, directeur de l’industrie de DCNS (photo ci-contre), ont signé le renouvellement de leur convention de partenariat. D’une durée de trois ans, de 2017 à 2019, cet accord permet de renforcer les liens dans les domaines de la formation, de la recherche et de l’international, et également de développer le recrutement d’ingénieurs généralistes formés à l’ingénierie des systèmes. La convention va dans le même temps permettre de poursuivre la dynamique de recrutement d’étudiants et de jeunes diplômés en stages ou en CDI. DCNS a ainsi recruté treize étudiants sur la période de la précédente convention de partenariat 2014-2016. Aujourd’hui, plus d’une centaine de collaborateurs de DCNS sont issus de l’Ensta ParisTech.

 

CYBER-SÉCURITÉ

Société Générale organise les « Banking Cybersecurity Innovation Awards »
La Société Générale et son partenaire Wavestone, cabinet de conseil leader en Europe, ont lancé un défi aux start-up et PME innovantes dans le domaine de la cybersécurité. Les candidats aux « Banking Cybersecurity Innovation Awards » ont jusqu’au 21 mai pour soumettre leurs produits et services dans trois catégories. Les lauréats seront annoncés le 5 juillet.

Atos partenaire du projet Anastacia
Le projet Anastacia (Advanced Networked Agents for Security and Trust Assessment in CPS/IoT Architectures), financé par l’Union européenne, vise à sécuriser les systèmes cyber-physiques (CPS) basés sur l’Internet des objets grâce à un sceau de confidentialité et de sécurité dynamique.

NUMÉRIQUE

Atos prend la tête du consortium C2NET
C2NET veut être la première plateforme européenne collaborative dans le cloud pour les petites et moyennes entreprises. Ce projet est financé par l’Union européenne dans le cadre du programme Horizon 2020 et rassemble vingt partenaires, parmi lesquels acteurs industriels, associations, centres de recherche, entreprises du numérique et institutions publiques.

Total Energy Ventures entre au capital de Xee
Xee est une plateforme ouverte de collecte, traitement et gestion des données issues de voitures connectées. Créée en 2012, Xee s’adresse notamment aux garages ou aux gestionnaires de flotte automobile qui pourraient développer des offres de maintenance prédictive. Avec cet investissement, Total renforce sa présence sur le marché de la voiture connectée.

USINE DU FUTUR

ABB acquiert B&R
L’acquisition du groupe autrichien Bernecker + Rainer Industrie-Elektronik (B&R), pour un montant tenu secret, permettra à ABB de proposer une offre complète dans le monde des automatismes industriels. L’offre couvrira les domaines de la mesure, du contrôle, des entraînements, de la robotique, de l’électrification et de la digitalisation. ABB est déjà numéro deux mondial derrière l’allemand Siemens.

SKF lance Enlight Centre
Enlight Centre est un système de maintenance conditionnelle en ligne (CBM) et de surveillance d’état des machines (CM) dernière génération, développé pour être utilisé par des ingénieurs et des professionnels de l’industrie maritime. Ce nouveau logiciel remplacera l’actuel @ptitude Asset Management System de SKF.

Le Cetim présente brick4future
Le Cetim présente brick4future, une nouvelle application pour guider les industriels sur la voie de l’industrie du futur. Cette appplication est accessible sur le site www.referentiel-idf.org. brick4future est une initiative de l’Alliance Industrie du futur, conçue par des experts d’horizons différents qui se sont dotés d’un langage commun. L’application brick4future répond à des questions sur l’industrie du futur et sur les différentes étapes pour s’inscrire dans le projet.

IOT

Sigfox teste la nouvelle norme SCHC
Développé en partenariat avec la start-up rennaise Acklio, SCHC est une nouvelle technologie de compression qui ouvre des perspectives d’interopérabilité sur les réseaux IoT (Internet des objets). Sigfox a réalisé un essai pilote de la future norme SCHC (Static Context Header Compression) sur son réseau de Chicago à l’occasion d’une conférence.

 

Mentions légales - Réalisation : 3W Media