Logo Innovation Review

Mon compte

Se connecter

Innovation Review

La French Tech Montpellier inaugure son bâtiment Totem

[Article du 01/05/2017]

La French Tech Montpellier inaugure son bâtiment Totem

La French Tech Montpellier inaugure son bâtiment Totem

Légende : Philippe Saurel, président de la Métropole montpelliéraine, et Chantal Marion (à droite), vice-présidente de la Métropole, lors de l’inauguration du bâtiment Totem de la French Tech.

Jeudi 20 avril 2017 > Le président de la Métropole, Philippe Saurel, a inauguré le bâtiment Totem au cœur de la ville. Installé dans les locaux de l’ancienne mairie, le bâtiment de 3 160 m2 a vocation à accueillir les start-up sorties d’incubation. La Métropole a fait simple : le premier étage est destiné au coworking, alors que les autres sont occupés par les start-up. Le bâtiment va permettre de soulager le BIC, l’incubateur historique de la ville, même si le jour de l’inauguration il était complet avec 13 start-up déjà installées. Ce « Totem » est toutefois provisoire ; le bâtiment Totem officiel sera installé dans le quartier Cambacérès en construction, destiné à devenir le pôle de l’innovation de la ville. « Avec les 800 000 m2 de ce lieu, nous atteindrons une masse critique », explique Philippe Boulet, en charge du développement de la Métropole. En attendant, ce bâtiment est chargé de retenir les start-up tentées par l’exil.
L’inauguration du Totem vient surtout couronner la politique d’innovation à succès de la Métropole initié par Georges Frêche. Elle s’appuie sur un écosystème particulièrement dense et une forte implication des acteurs. « Nous avons tous les mains dans le cambouis », explique Philippe Boulet, lui-même ancien créateur de start-up. Cette politique a notamment permis d’accélérer la création de start-up et de les enraciner dans le territoire. « Avant, les incubateurs parisiens venaient faire leur marché ici. Maintenant, on a des fonds, comme InVivo Invest, qui s’installent chez nous », explique Pascal Peny, chef de la filière thématique foodtech. La Métropole est d’ailleurs la seule à avoir reçu le label Retis, l’association des technopoles et des incubateurs français.

Mentions légales - Réalisation : 3W Media