Logo Innovation Review

Mon compte

Se connecter

Innovation Review n°91

Innover pour gagner en précision

[Article du 02/02/2016]

A l’occasion du salon Enova 2016, qui se tiendra les 10 et 11 février à la Cité Centre de congrès de Lyon, une nouvelle vague d’innovations industrielles se retrouvera sur le devant de la scène. Retour sur des solutions et des équipements pleinement ancrés dans les besoins technologiques des entreprises.

Innover pour gagner en précision

Innover pour gagner en précision

Les outils numériques de tests et de mesure se caractérisent souvent par leur complexité d’utilisation. Mais la jeune start-up Applexia prouve que ce n’est pas une fatalité. Elle a mis au point une solution logicielle pour l’interconnexion des instruments de tests et d’essais utilisés par les acteurs de l’industrie et de la recherche. Il s’agit d’un ensemble de fonctionnalités relatives à l’instrumentation graphique dont la particularité est d’avoir un environnement intuitif simplifié, ce qui permet, outre l’aisance d’utilisation, de gagner en efficacité, les phases de tests et mesures étant réalisées plus rapidement.

 La solution Logixia d’Applexia 
 assure l’interopérabilité 
 de tous les appareils d’instrumentation 
 du marché 

La solution se caractérise par ailleurs par son aspect universel. Elle assure l’interopérabilité de tous les appareils d’instrumentation du marché, et rend facilement accessibles la maîtrise complète du processus d’acquisition des données et la communication avec ces différents instruments. La mise en forme de l’information en ressort également facilitée. Quant à l’édition de rapport de test, elle se fait de manière automatique.
Les créateurs de cette solution logicielle, baptisée Logixia, se sont inspirés des applications mobiles de la vie courante pour les adapter à ce domaine d’activité. La programmation traditionnelle est remplacée par des « glisser-déposer » permettant de configurer différents instruments de mesure en quelques clics, qu’il s’agisse d’actionneurs, de capteurs ou d’objets connectés. Logixia est constituée d’un cœur logiciel et de modules spécifiques pour le pilotage de chaque instrument. Seuls ceux qui sont utiles à chaque application sont installés sur ce cœur logiciel, ce qui fait aussi de la solution une source d’économies. La société Applexia a pris le parti de proposer le système Logixia et ses modules particuliers en téléchargement sur son site Internet pour un essai gratuit.


Des équipements adaptés à la rigueur des contrôles
L’entreprise Yxlon, spécialisée dans la conception de solutions de contrôle et de mesure, a lancé la commercialisation de son appareil de contrôle haute résolution Y.Cougar. Un produit élaboré pour répondre à une grande variété de besoins industriels d’inspection, aussi bien dans le domaine électronique et automobile que dans la construction aéronautique, les technologies médicales ou les télécommunications. Il constitue désormais la solution la plus performante à rayons X pour des inspections en 2D et en 3D. Il se caractérise également par son agilité et sa rapidité. En quelques secondes, la première image analysée peut être disponible, les fonctions Click & Center, Click & Fly et Cadre & Zoom apportant une souplesse particulière. Grâce à ces facilités, même les opérateurs les plus inexpérimentés peuvent acquérir des images d’une grande fiabilité très rapidement. L’inspection en temps réel concerne aussi bien des éléments à l’unité que de grands volumes.

Parmi les nouveautés du moment qui attirent l’attention des industriels figurent les nouvelles caméras intelligentes in-Sight Micro Série 8000, produites par la société Cognex. De nouveaux modèles qui se caractérisent par une performance d’outils de vision de pointe à des vitesses élevées, avec un format ultra-compact. Avec les fabricants industriels qui recherchent des précisions toujours plus grandes et un champ de vision élargi pour les inspections sur les lignes de production, un tel équipement se présente comme un produit adapté à l’exigence des attentes. En plus de la vitesse très rapide d’acquisition, la reconnaissance géométrique des éléments est facilitée, si bien que le procédé d’inspection s’en trouve grandement optimisé pour le client. Comme les autres systèmes in-Sight, les nouveaux modèles incluent le logiciel in-Sight Explorer. A noter que ces caméras exploitent les outils de vision in-Sight éprouvés à des vitesses qui, par le passé, demandait que l’on soit associé à un ordinateur puissant. L’ensemble est désormais contenu dans un boîtier de la taille d’une caméra industrielle de capture d’images.

 Salon Enova : un accélérateur industriel 
Les porteurs de projets et les entreprises en quête de solutions innovantes se donnent rendez-vous à l’occasion du salon Enova 2016, à la Cité Centre de congrès de Lyon, les 10 et 11 février. Les objets connectés et les instrumentations innovantes pour des contrôles et mesures de toutes sortes seront une nouvelle fois au centre des discussions, des conférences et des offres exposées.

 Simplifier le contrôle de position dans un espace très réduit 
La société allemande Feinmetall, spécialiste de la conception d’équipements technologiques de précision pour les tests et mesures, a mis au point la micro-pointe switch pneumatique F899, développée pour effectuer des touches et vérifier une position dans des situations de contraintes de place extrêmes. Grâce à son système de sortie pneumatique, la pointe switch peut être guidée sans difficulté dans un espace minuscule. L’appareil se distingue par une double fonction de commutation intégrée qui permet de déterminer aisément et avec précision une position, et ainsi de contrôler la longueur de broches, les contours d’un composant laser ou la profondeur d’un trou. Autant d’activités souvent complexes en matière de vérifications industrielles.

 

Interview de Bernard Larquier
Président du Collège français de métrologie (CFM)

« De nouveaux besoins apparaissent en métrologie »

Bernard Larquier revient sur les enjeux relatifs à la métrologie et aux demandes industrielles en la matière.

Quelle est la mission du Collège que vous présidez ?
Notre vocation est de favoriser les échanges sur la mesure professionnelle au sens large. Trois types d’actions sont mis en œuvre. Tout d’abord, la réalisation de guides techniques sur les sujets transversaux, comme les moyens de mesures tridimensionnelles. Ensuite, l’organisation de journées techniques sur des thèmes spécifiques joue un rôle important. Cette année, elles porteront sur les incertitudes des mesures, la mesure des éléments dans l’eau, dans l’air. Enfin, nous organisons des manifestations comme le Congrès annuel de métrologie, les J’M (Journées de la mesure), qui se tiendront cette année à Toulouse les 21 et 22 juin. Elles permettent d’aborder la métrologie autrement, par le biais d’un programme liant des présentations théoriques et des ateliers de découvertes.

Comment évoluent les besoins industriels en termes de métrologie ?
On trouve bien sûr les secteurs traditionnels, qui sont toujours demandeurs de solutions innovantes, comme la mécanique, l’automobile, l’aéronautique. Désormais, les domaines de la santé, de la pharmacie, des technologies médicales viennent s’ajouter à la liste. Ces derniers étaient peu présents il y a une dizaine d’années encore, mais aujourd’hui, ils ont besoin de solutions de mesures et d’essais adaptés à leurs contraintes. L’essor de différentes technologies explique cette tendance, mais aussi l’évolution des réglementations et la prise de conscience de l’importance des respects de la température et des conditions spécifiques de conservation.

Quels vont être les bouleversements à venir qui concernent la métrologie ?
Les nanotechnologies vont sans doute intégrer de plus en plus souvent des développements relatifs à la métrologie, tout comme la fabrication additive. On réalise par ces biais des produits nécessitant de nouveaux types de mesure. Les tomographes, par exemple, dans le cadre de mesures par rayonnement ou radio, seront de plus en plus nécessaires.

 

Mathieu neu. Photos : dr.

Mentions légales - Réalisation : 3W Media